En naviguant sur notre site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui assurent le bon fonctionnement de nos services.
Cliquez sur le bouton Plus d'information pour obtenir une aide détaillée sur le paramétrage des cookies dans votre navigateur Web.

 

Débat sur la réforme du collège 2016

Dans le cadre du salon européen de l'éducation 2016, La revue de l'éducation organise le 12 mars prochain, de 12h45 à 14h15, un débat intitulé « Collège 2016 : langues vivantes et langues de l’Antiquité, les grands perdants de la réforme ? ».

Dans le quatrième numéro de La revue de l'éducation consacré à la réforme du collège, nous avions dressé un tableau inquiétant quant à l'avenir des classes bilangues et des langues de l'Antiquité à la rentrée de septembre 2016. Nous évoquions notamment la fin de la diversité linguistique ainsi que le risque de disparition, à plus ou moins long terme, du latin et du grec. Force est de constater que ces sombres hypothèses ne sont pas très loin de la réalité. Suite à la publication des cartes des langues par les rectorats fin 2015, l'Association pour le développement de l'enseignement de l'allemand en france (ADEAF) dénonce entre autres les fortes inégalités territoriales en matière linguistique. Comme le montre le tableau ci-dessous établi par l'ADEAF, l'académie de Paris conserve 100% de ses classes bilangues, tandis que celle de Caen en perd 95%. En moyenne, 37,4% des classes bilangues allemand-anglais disparaîtront à la rentrée 2016.

De son côté, l'association de latinistes Arrête ton char ! a recensé sur une carte interactive plusieurs centaines de collèges : pour chaque établissement, il est indiqué l'évolution des heures dédiées au latin (hausse, baisse ou statu quo des horaires hebdomadaires, hors EPI LCA). Il ressort de cette enquête, portant pour l'instant sur 301 collèges, une baisse horaire moyenne de 39,5%. Nous sommes donc très loin de la démocratisation des langues de l'Antiquité prônée par le ministère de l'Éducation nationale.

Fort de ce constat et pour répondre aux interrogations légitimes du grand public mais également de certains acteurs de l'éducation, nous avons décidé d'organiser, dans le cadre du salon européen de l'éducation 2016, un débat ouvert à tous intitulé « Collège 2016 : langues vivantes et langues de l’Antiquité, les grands perdants de la réforme ? ». Quatre intervenants présenteront la réforme et ses conséquences sur l'enseignement des langues vivantes et anciennes :

  • Fabienne Fédou, professeur d'allemand en collège, lycée et classes préparatoires (secrétaire nationale de l'ADEAF, enseignante à l'Université Bordeaux Montaigne - MEEF1 et MEEF2 -, professeur formateur académique)
  • Vincent Bruni, professeur de lettres classiques dans l'académie d'Amiens (membre du Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Programmes et de l'association Arrête Ton Char !, il s'intéresse à la didactique du latin et à l'histoire de son enseignement)
  • Jean-François Dru, professeur de lettres classiques au collège Pierre de Nolhac de Versailles (passionné de théâtre, il a mené de nombreux projets de création pour des collégiens en partenariat avec des comédiens professionnels, notamment sur le théâtre antique)
  • Loïc Toussaint de Quiévrecourt, principal de collège dans l'académie de Versailles

Le débat, qui sera modéré par Jean-Philippe Élie, rédacteur en chef de La revue de l’éducation, sera un lieu d'échange et de discussion entre les personnes présentes dans la salle et les intervenants.

Infos pratiques

Le débat se déroulera le samedi 12 mars 2016, de 12H45 à 14H15, au salon européen de l'éducation, forum Jean Macé (VP24), Pavillon 5.1 à Paris Expo Porte de Versailles.

Se rendre au salon

En train et en métro :

  • Depuis les gares Montparnasse et Saint-Lazare : ligne 12, direction Mairie d’Issy. Descendre à Porte de Versailles.
  • Depuis les gares du Nord et de l’Est : ligne 4 direction Porte d’Orléans, changer à Montparnasse-Bienvenue. Prendre la ligne 12, direction Mairie d’Issy. Descendre à Porte de Versailles.
  • Depuis la gare de Lyon : ligne 14, direction gare Saint Lazare, changer à Madeleine. Prendre la ligne 12, direction Mairie d’Issy. Descendre à Porte de Versailles.

En avion :

  • Depuis Orly : Orlyval, changer à Antony. Prendre le RER B jusqu’à Denfert-Rochereau. Prendre la ligne 6 direction Charles- de-Gaulle-Étoile, changer à Pasteur. Prendre la ligne 12 direction Mairie d’Issy. Descendre à Porte de Versailles.
  • Depuis Roissy : RER B jusqu’à Denfert-Rochereau. Prendre la ligne 6, direction Charles-de-Gaulle-Étoile, changer à Pasteur. Prendre la ligne 12 direction Mairie d’Issy. Descendre à Porte de Versailles.

En bus ou en tramway :

  • Lignes 39, 80
  • Trams T2 ou T3 : descendre à la station Porte de Versailles.
Dernière modification le lundi, 02 mai 2016 22:57

Laissez un commentaire